Blocus du Qatar et droit international